Premier Tour de Champs avec Cristal Union, en Normandie

Le 29 juin dernier, une trentaine de planteurs se sont retrouvés sur la plateforme d’essais betteraves de Gonfreville-Caillot pour un Tour de Champs organisé conjointement par Deleplanque et la sucrerie de Fontaine le Dun, du groupe Cristal Union.

Un champ d’essais historique

La plateforme normande est confiée aux bons soins de Gabriel Dumesnil, agriculteur expérimentateur pour Deleplanque depuis 30 ans, et regroupe tous les types d’essais, sur une surface totale de 7,90 ha.
Ce n’est pas un hasard si ce site est si complet et si performant : la région n’est touchée ni par les nématodes ni par le rhizoctone brun et très faiblement par la rhizomanie et peut accueillir tous les types de tests.

Après le mot de bienvenue de William Huet, Responsable du service agronomique de Cristal Union, Laurent Boisroux, Directeur betteraves chez Deleplanque, a pris le relais pour la visite des micro-parcelles.  4 types d’essais ont été visités, en suivant l’histoire de la création variétale au champ.

L’essai de sélection des montées à graines

3000 micro-parcelles sont consacrées à l’observation de la tolérance à la vernalisation.
L’essai a été semé le 19 février, avec un espacement de 10 cm, non démarié. Pour pallier les difficultés de levée liées au semis précoce, Mr Dumesnil a semé de l’avoine lors de la préparation du sol. L’avoine, forte de sa vigueur, a favorisé la levée des betteraves en ouvrant le sol battu.

Toutes les betteraves ont été comptées. On effectue un passage toutes les 2 semaines, on arrache les montées, on  les compte et on calcule ainsi le ratio sur une base fiable.

L’essai de sélection Strube

Ici, 2000 micro-parcelles ont été semées perpendiculairement à la préparation de sol, avec un espacement à 10 cm, et démariées.
Les conditions saines du sol sont particulièrement intéressantes pour ce type d’essai qui porte sur les tolérances nématodes, rhizomanie, FPR et rhizoctone brun. Les éventuelles pertes de rendement associées à certaines tolérances peuvent être mesurées et comparées aux niveaux de rendement en terrains non infestés.

Laurent Boisroux a précisé que le sélectionneur Strube disposait de sa propre source de tolérance à la forte  rhizomanie. Le gène provient d’une Beta maritima de la côte normande.

L’observatoire des lots commerciaux

Tous les lots commercialisés en France par Strube et par les autres sélectionneurs pour les semis 2016 sont ici semés en bandes, pour un contrôle a posteriori, en conditions réelles.Les lots de la concurrence sont commandés aux sucreries.
Les observations portent sur la vitesse de levée, les levées finales, les montées à graines et le comportement face aux maladies.

L’essai SAS en partenariat avec la sucrerie

Christine Mary, du service agronomique de Cristal Union, et Jean-Jacques Thomas, correspondant agronomique de la sucrerie de Fontaine le Dun, ont commenté ce dernier essai de 1200 micro-parcelles.

L’essai, consacré à la fin du cycle de la création variétale, est composé de 3 parties :
- la sélection finale, avant inscription
- l’essai CTPS qui vise à l’inscription des variétés
- l’essai SAS

William Huet a présenté le service agronomique de Cristal Union, son organisation, ses missions et a ensuite répondu aux questions des agriculteurs, portant notamment sur la fin des quotas, les problématiques de désherbage et les variétés.

Tout le monde s’est ensuite retrouvé autour du désormais traditionnel cochon grillé, signature des Tours de Champs Deleplanque.