Arnaud ADNET

Prénom Nom : Arnaud ADNET

Commune : COURTISOLS (51460)

Surface betteravière : 65 ha

Sucrerie de rattachement : SILLERY

 

Les betteraves apprécient aussi l’agriculture de conservation

Sur l’exploitation familiale, la technique, c’est le domaine d’Arnaud, le fils, installé en 2010. La betterave occupe une place de choix : 65 ha sur les 270 ha de la ferme dont une partie est dédiée à la production d’éthanol. 

Les choix techniques du candidat pour optimiser l'implantation de sa culture :

La date de semis est pour lui une étape clé de l’itinéraire : le plus tôt possible… en attendant toutefois un ressuyage optimal et un réchauffement du sol. En 2018, pas de doute, la patience fut de mise ! Un impératif en agriculture de conservation, même en Champagne Crayeuse où les sols ressuient plutôt rapidement. Cette technique, Arnaud l’a mise en place progressivement ces dernières années. Pour lui, elle est source de progrès : augmentation des réserves hydriques du sol, gain de rendement… Certes, le début fut un peu compliqué, avec quelques ratés. Mais aujourd’hui, le travail du sol est bien rodé : passage d’un outil à disque pour enfouir le compost et réchauffer la terre puis d’un strip till pour le développement racinaire, juste avant le semis avec écartement à 50 au lieu de 45. Ceci favorise la mise à disposition de l’azote. La fertilisation, cela fait 30 ans qu’elle est apportée en localisée. « La vigueur des betteraves à la levée est bien meilleure », assure-t-il.

Ce travail simplifié du sol réduit le temps de travail … sans perdre de productivité, bien au contraire ! En 2017, la moyenne de l’exploitation affichait 107 t/ha. Un résultat très satisfaisant pour la région. Sans compter que le bénéfice sur les mycorhizes et les vers du sol est lui aussi probant. Pour l’avenir, Arnaud compte sur les progrès de la génétique et de la recherche pour produire plus, avec moins de phytos.