Ignace FLORIN

Prénom Nom : Aline et Ignace FLORIN

Commune : BROUCHY (80400)

Surface betteravière : 33 ha (+18ha par rapport à 2016)

Sucrerie de rattachement : Roye et Eppeville

 

Pour notre exploitation, doubler les surfaces de betteraves, c’est une super opportunité.

 

La betterave occupe une place particulière dans notre exploitation, car elle « rend service » aux autres productions. D’une part, elle valorise en engrais organique les effluents de notre élevage de volailles (qui sont riches car on a des poulets de chair). Et d’autre part, en doublant les surfaces, on va pouvoir allonger les rotations et ainsi lutter contre les phénomènes de graminées résistantes dans nos blés. Et comme on maîtrise bien la conduite, on fait en général de bons rendements : supérieurs à 100 tonnes/ha.

 

Les choix qui ont contribué à faire progresser sa productivité :

 

On a gagné 10T/ha grâce à la fertilisation

Depuis 3 ans, on associe fertilisation minérale et organique. En épandant nos effluents d’élevage, on a ramené à 30 unités/ha les apports d’azote minéral. L’épandage mobilise une logistique importante, c’est un gros travail qui dure 3 semaines, mais le bénéfice est là : notre rendement moyen est passé de 95 t à 105 T ! Plus les avantages associés : moins de tassement, une vie microbienne améliorée (on le mesure dans nos analyses), un sol plus facile à travailler …

 

Les atouts spécifiques de la betterave ?

Sa productivité, et sa capacité à nous surprendre : par la génétique et des optimisations techniques elle peut encore nous apporter des gains de rendements.