Entretien avec Alexis Couvreur,
betteravier à Missy aux Bois, dans l’Aisne.

En 2013, Alexis a semé 18 ha de la nouvelle variété brix.

Pouvez-vous nous présenter votre exploitation ?

Sur mon exploitation, je cultive 94 ha de betteraves. Les parcelles sont fortement infestées de nématodes depuis longtemps. J’utilise 100% de variétés double-tolérantes depuis 13 ans.

Pour quelle raison avez-vous choisi brix ?

Je cherchais une diversité génétique pour sortir de la situation de monopole afin de répartir les risques et de créer de l’émulation entre semenciers.

La performance de brix en 2012 dans les essais SAS ITB, et les contacts avec la maison Deleplanque m’ont convaincu d’essayer en 2013 cette nouvelle génétique.

Comment s’est comportée la variété depuis le semis ?

J’ai observé une excellente levée, malgré les conditions froides du printemps 2013. Depuis la levée, brix a toujours été poussante, je suis très satisfait.

La couverture du sol est décalée de 12 jours par rapport à 2012 et s’est réalisée vers le 22 juin.

Le bouquet foliaire est bon. Brix a eu un très bon comportement pendant la période chaude de juillet, avec peu de maladies alors que cette parcelle n’a reçu aucun fongicide.

Comment envisagez-vous la récolte en termes de rendement ?

Pour l’instant, il n’y a pas eu d’impact négatif, au contraire. Je suis très optimiste par rapport au caractère de tolérance de brix étant donné le contexte de forte pression des nématodes.

La parcelle sera arrachée prochainement et je vous transmettrai les résultats.

Nous nous retrouverons en décembre sur Deleplanque Préférence pour parler de votre récolte ?

Le rendez-vous est noté !