Pascal IMBAULT

Prénom Nom : Pascal IMBAULT

Commune : VIABON (28150)

Surface betteravière : 8/10 ha

Sucrerie de rattachement : Toury

 

Gagner en productivité ne signifie pas forcément augmenter le rendement, mais plutôt améliorer notre façon de conduire la culture.

 

J’ai des terres hétérogènes et pas forcement  idéales pour la betterave. Mais j’aime beaucoup cette culture dont le potentiel est assez impressionnant et qui est techniquement bien plus intéressante à cultiver que le blé ou le maïs.

 

Les choix qui ont contribué à faire progresser sa productivité :

 

J’adapte mes pratiques selon la nature de mes sols et les années.

 En sol argilo-calcaire, je sème la plupart du temps sur un terrain préparé dès l'automne, ayant reçu une culture intermédiaire détruite à l'entrée de l'hiver. En sol argilo-limoneux plus profond, je pratique un labour et une préparation superficielle avant de semer. J’ai le matériel en copropriété avec un cousin, ce qui laisse une certaine flexibilité d'intervention. Pour moi c’est primordial.

Je ne vise pas le maximum de rendement en tonnage mais le meilleur rendement économique. Je pratique des rotations longues : 6/8 ans de façon à limiter les parasites, je mesure chaque année les reliquats azotés en prenant en compte la minéralisation des cultures intermédiaires (très aléatoire et qui peut être préjudiciable à la betterave quand elle est tardive), j’irrigue en me basant sur les conseils Irribet… bref j’essaie d’activer tous les leviers possibles. Et je reste à l’écoute car il y a toujours moyen de faire mieux.