Réseau d'essais

Le saviez-vous ? Deleplanque gère un réseau d’essais betteraves de 20.000 microparcelles en France et en Belgique.

A quoi servent ces essais ? Où sont-ils implantés ? Qui s’en occupe ? Quelles interventions sont mises en œuvre sur chaque parcelle ? Qu’est-ce qui est testé, mesuré, observé, et quel est l’impact sur vos futures variétés ? Autant de questions auxquelles nous avons maintenant le plaisir de répondre.

Ce travail a démarré au début des années 80. A l’origine, nous l’avons développé pour  le sélectionneur Strube, notre partenaire de longue date. Notre expertise en multiplication de semences nous avait déjà conduits à mettre en place des parcelles de sélection en Provence.
L’objectif était d’apporter à Strube toutes les informations nécessaires pour  répondre aux attentes et aux spécificités du marché français.

Depuis, le réseau d’essais n’a cessé de croître. Ces 3 dernières années marquent une progression importante, du fait de l’accompagnement de la croissance de Strube sur le plan mondial.
Viennent s’ajouter plusieurs partenariats, construits avec l’industrie sucrière et les organismes professionnels de la filière.
Les prochaines années verront le nombre de parcelles encore augmenter.

Le réseau se déploie sur l’ensemble du bassin géographique betteravier, et les sites sont sélectionnés afin de couvrir la plupart des types de climats, de sols, et d’être confrontés à l’ensemble des spécificités locales. Les comportements des betteraves doivent pouvoir être observés dans toutes les conditions : absence de stress, pression à forte pression rhizomanie, nématodes, maladies du feuillage.
Nous établissons des partenariats pérennes avec nos expérimentateurs, qui sont avant tout des betteraviers passionnés, qui aiment la technique et la maîtrisent. Ils sont disponibles pour toutes les interventions nécessaires au bon déroulement des essais.

Dans tous les essais, l’objectif numéro 1 reste toujours le sucre / ha.

Plusieurs  grands thèmes sont étudiés :

  • La sélection et la création de variétés,
  • L’inscription de variétés au catalogue officiel,
  • Le développement des variétés. A titre d’exemple, certains essais portent sur les méthodes d’enrobage et la préparation des semences,
  • L’adaptation des variétés au marché. On étudie par exemple le degré de tolérance / résistance à la cercosporiose,
  • Le contrôle qualité, qui complète les nombreux contrôles réalisés en amont, afin de tester les variétés dans les conditions réelles d’utilisation. Certains sites sont dotés d’observatoires, qui testent la vitesse de la levée, la levée finale, l’homogénéité, la montée à graines et l’évolution des maladies.

Nos équipes sont dotées d’un semoir à essais et d’un GPS RTK, pour une précision de semis optimale.
Sur 20 000 parcelles, 15 000 sont démariées manuellement à partir du stade 2 feuilles.
Chaque microparcelle (3 rangs, environ 10m²) fait l’objet de 4 à 6 visites entre le semis et la récolte : démariage, comptages, homogénéité de la parcelle, montées à graine.
La récolte est réalisée avec une Blue Mobil, machine laboratoire conçue par Strube et produisant au champ une barquette de râpure par microparcelle. La richesse est déterminée directement par lecture infrarouge de la râpure, la barquette est ensuite congelée sur place puis expédiée au laboratoire central d’analyses en Allemagne.