Entretien avec Jean-Jacques Hautefeuille, betteravier à Guigneville, dans le Loiret.

Pour parler de ses semis de betteraves 2014, Jean-Jacques Hautefeuille, agriculteur à Guigneville  dans le Loiret,  a reçu le 22 avril Raphaël Musnier, Responsable commercial Deleplanque sur ce secteur.  Jean-Jacques a semé 11 ha de barents.

Votre exploitation représente 200 ha, dont 32 sont consacrés à la betterave. Pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

Le type de sol est argilo-limoneux avec présence de pierres dans certaines parcelles. La forte pression rhizomanie n’est pas encore présente mais il y a de plus en plus de problèmes avec le rhizoctone violet.
L’assolement est constitué de blé tendre, blé dur, orge d’hiver et de printemps, colza, porte-graines d’épinards, betteraves. Toute la ferme est irriguée.

Comment avez-vous préparé vos sols ?

Un labour d’hiver a été effectué en décembre, les sols ne se sont pas restructurés à cause du manque de gel cet hiver. J’ai passé dans un premier temps une herse plate pour ouvrir et niveler le terrain, puis un « germinator ».

Quand avez-vous semé vos betteraves et à quelle densité ?

Les semis se sont étalés du 13 au 17 mars dans une terre motteuse, la profondeur de semis est de 2 centimètres avec un semoir mécanique 6 rangs équipé pour localiser l’azote au semis.
Je sème à 1.1 U/ha pour limiter la tare-terre, je peux compenser la population par l’irrigation.
En fonction des parcelles, je mets entre 90 et 120 unités d’azote sous forme liquide avec de la solution 39. Il  n’a pratiquement pas plu depuis le semis et j’ai dû irriguer les betteraves pour obtenir aujourd’hui une population entre 85000 et 95000 pieds/ha, ce qui est correct pour l’année.

Quelles variétés avez-vous semées ?

barents, Mohican, Susetta. Je sème trois variétés tous les ans, dont une de chez Deleplanque et mon choix s’est porté sur barents pour sa stabilité et son poids valeur. De plus, grâce au quiz, j’ai gagné 4 unités de barents !!!!

Avez-vous remarqué des différences de comportement entre les variétés ?

Avec les conditions difficiles, je n’ai pas vu de grandes différences, barents a levé rapidement surtout grâce à l’activation.

Quelles sont vos observations en végétation ?

Tout d’abord avec cette période sèche après le semis, j’ai eu des dégâts de mulots suite aux conditions motteuses qui n’ont pas permis d’enterrer correctement les semences.
Les betteraves ont entre 4 et 6 feuilles, j’en suis à 2 désherbages essentiellement foliaires vu les conditions sèches.

Quand pensez-vous arracher la variété barents ?

Je pense arracher barents au 2ème ou 3ème arrachage après avoir établi le planning avec notre coopérative Cristal Union.
Cela se fera aussi en fonction de l’infestation de Rhizoctone Violet, un problème sur mon exploitation aujourd’hui, en attendant une réponse génétique !!!
 

Merci, Jean-Jacques, de m’avoir reçu. Je vous souhaite d’excellents résultats pour votre récolte 2014.